outils

accueil » cavaliers » compet

Organisation et détermination pour Dylan Ringot, qui rêve de haut niveau

Sacré meilleur cavalier du BIP à Fontainebleau il y a trois semaines et qualifié pour le CSIOP de Wierden, Dylan Ringot, 15 ans, met toutes les chances de son côté pour exceller en compétition.

Dylan Ringot et Tip Top des VansDylan Ringot et Tip Top des Vans // Photo : DR/PSV

A poney ou à cheval, le cavalier, originaire de la région boulonnaise, a démarré à Wimereux sur la Côte d’Opale, auprès de la famille Delplace. Depuis, le cavalier a fait du chemin. “Avec ma soeur Anaïs, nous avons la même passion, explique Dylan Ringot. Mais elle s’est davantage tournée vers l’enseignement. A 23 ans, elle est titulaire du monitorat et aime transmettre. Moi, c’est davantage la compétition”. Il y a trois ans, les parents d’Anaïs et de Dylan ont acquis un bien immobilier à Brunembert (62) leur permettant d’avoir leurs chevaux à domicile. “On a fait pas mal de travaux, se remémore Dylan. Et puis, le 1er janvier dernier, on a vraiment ouvert notre écurie. Nous proposons des cours et des pensions”. Aujourd’hui, entre les chevaux d’enseignement, de propriétaire et ceux du cavalier, les écuries abritent une trentaine d’équidés. Dylan en monte “au moins six par jour”, quand il n’est pas en compétition. “L’intérêt, c’est vraiment qu’on travaille ensemble avec Anaïs et que nous parvenons à bien fonctionner”. Dylan peut ainsi compter sur sa soeur, mais également sur ses parents, qui “le soutiennent dans son projet”.

Pour ce qui semble être sa dernière année de compétition à poney, Dylan peut compter sur Cebulons L’Amour (Cebulon), avec qui il gagne notamment le Grand Prix du CSIOP lors du BIP 2017. “Je monte deux autres poneys, Country Side Dew Drope (Cordo H) et Upla Boom d’Eté (Opium de Talma), qui ont pour objectif d’être commercialisés. Il y a également Ula Hop de Chez Nous (Luccianno), qui devrait par la suite être consacrée à l’élevage”. Côté cheval, Tip Top des Vans (Quidam de Revel) est aujourd’hui la cartouche de tête du jeune cavalier. “Nous avions acheté ce cheval dans l’optique de faire des épreuves 130. Et puis finalement, je crois qu’on est parvenus à devenir un couple et on a commencé à courir les épreuves 145 ensemble”.

A Fontainebleau, Dylan et Tip Top terminent 7e du Grand Prix du CSIJ. “J’aimerais continuer à faire de bonnes performances en junior et être régulier sur les Grands Prix des CSI2. Le cavalier dispose également de deux chevaux de 8 ans, Vista d’Honvault (Number One d’isi), et Vathilde du Neovir (Marlou des Etisses). *“Je pense que Vista a un très gros potentiel mais elle a encore besoin de prendre du métier. Je monte également deux bons jeunes chevaux de propriétaire, une jument de 5 ans, Cati des Marquets (Kannan) et un 6 ans, Bimbo de Chrisa (Limbo).” En bref, Dylan prépare assidûment l’après-poney dans l’optique d’évoluer du mieux possible. “J’aimerais intégrer l’équipe de France junior ou jeune cavalier par la suite. Mon but, c’est vraiment de faire du haut niveau.”

Auteur : Sylvia Flahaut

publicité